Effets secondaires des stéroides

--------------------------------------------------------------------------------

EFFETS SECONDAIRES DES STÉROÏDES



INHIBITION DU CYCLE GONADIQUE
C'est en fait un ralentissement du fonctionnement normal des testicules, pouvant engendrer la réduction de la testostérone mais aussi de la spermatogenèse. L'ampleur de ce phénomène dépend bien sur de la durée du traitement, du produit utilisé, et de la durée. Cependant on note au cours de nombreuses études la réversibilité (longue) de ces effets à l'arrêt de la cure.
RÉTENTION HYDRO-SODEE
La majorité des stéroïdes provoquent des troubles de l'équilibre hydro-hélectroliqe. Il en résulte une augmentation de la rétention hydro-sodée qui s'accompagne d'un gonflement des tissus (oedème). Le tissus sous les yeux et les joues enflent. Sur le moyen terme cela peux aboutir a une augmentation de la tension artérielle.
PHÉNOMÈNES DE FÉMINISATION
Ces phénomènes peuvent se manifester chez les hommes sensibles aux androgènes, cela se traduit par un enfle ment des glandes mammaires (gynescomatie), et une tendance a accumuler les graisses. Ce problème se pose surtout a la fin de la cure, car on constate a ce moment la une augmentation du taux d'oestrogènes.
AFFECTION DE LA PEAU
Cela se traduit par une forte acné, une apparition de comédons sur la poitrine, le dos, le visage. Vraiment pas beau....
MODIFICATION DU COMPORTEMENT
On constate chez certaines personnes (abus de stéroïdes androgènes), l'apparition d'un comportement agressif, parfois violent. On peut même constater une sorte de dépression "maladie des stéroïdes". PAr contre il est faut de dire que les stéroïdes créent une dépendance physique.
TROUBLES GASTRO INTESTINAUX
Ces phénomènes n'apparaissent que quand la personne utilise des stéroïdes en comprimés alkilé en alpha-17. Cela se traduit par des nausées, vomissements.
CALVITIE
Cet effet secondaire apparaît chez les gens prédisposés à perdre leurs cheveux. Accélération de la chute, qui est alors irréversible
LÉSION CARDIO VASCULAIRE
Les stéroïdes augmentent le taux de cholestérol et de tri glycérine, et dans le même cas on observe une chute du taux de hdl. Cela peut entraîner des maladies cardiaques très dangereuses.
RACHITISME
Chez l'enfant et l'adolescent provoque un ralentissement de la croissance, une soudure prématurée des cartilages. Et un blocage complet de la formation des os.
HYPERTROPHIE DE LA PROSTATE
L'hypothèse selon laquelle les stéroïdes seraient susceptibles de provoquer ou de favoriser une hypertrophie de la prostate voire un cancer ne peut être ni exclue ni confirmée.
LÉSIONS RÉNALES
La prise de stéroïdes a un effet très toxique pour les reins, et peuvent à long terme porter atteinte a leur fonctionnement. Cela peut se traduire par une coloration des urines....
TROUBLES HÉPATIQUES
De loin les plus graves, impossibilité pour la bile d'être évacué par le foie, formation d'une poche de sang dans le foie, cancer...

Un effet secondaire qu'on ignore souvent parce qu'il peut etre sans conséquence clinique, mais peut aussi amener à de graves complications : la viscosité du sang (plus épais).
Quasiment tous les stéroides, en particulier déca et testosterone entrainent une hausse de l'hématocrite, facilement visible lors d'une simple analyse sanguine. C'est d'ailleurs un moyen de déceler les dopés, moi c'est comme ça que mon toubib m'a "grillé"
La conséquence (pour une hématocrite > 50%) : un sang épais et visqueux comme du sirop, qui peut entrainer la formation de caillots dans les veines (Thrombose) et peut avoir de graves conséquences